Résumés de la 4ème journée de Summer league

Lors de cette 4ème journée de Summer League, nous avons eu droit à de très beaux matchs.

– Á 19h, la QLF affrontait la Team Bouncewear sur le terrain n°1.
Les 2 équipes sont composées de joueurs qui se connaissent très bien, de par la proximité géographique ou bien du fait d’avoir évolué dans les mêmes écoles de jeune.
Cette amitié s’est manifestée sur le terrain avec beaucoup de vannes envoyées par ci par là, et une décontraction totale des 2 côtés. Grâce à ça, nous avions eu droits à un match plaisant entre 2 équipes qui se respectent. Retenons que la QLF a mené pendant les premières secondes du match !!
score final : 127 – 81

MVP 1 : Thibaut Bronchart

MVP 2 : Yohan Cognaux

MVP 3 : Thomas Blaise

 

– Sur le terrain n°2 avait lieu le remake de la demi-finale de l’édition 2018, qui opposait les NEW GENERATION à la CARLS CREW. Le match a tenu toutes ses promesses, l’issu du match s’est joué dans les dernières secondes du match.

Les jeunes NEW GEE, emmenés par M’Baya, Dufour, Mintongo : et Mantannus, ont bien commencé le match, adroits derrière la ligne à 3pts et agressifs sous l’anneau, comme c’est le cas depuis le début de la Summer League, ils n’ont malheureusement pas su faire preuve de sang-froid aux bons moments… Erreur propre à la jeunesse, ils sont souvent tombés dans le piège des discussions avec l’arbitre suite aux erreurs commise par celui-ci. La Carls Crew composée de joueurs plus expérimentés en général et plus coutumier de l’arbitrage en Summer League (surtout celui des phases de poule) ont joués le jeu jusqu’au bout et ont su profiter de chaque moment de déconcentration de leur jeunes et talentueux adversaires pour repartir avec une victoire, qui comme on l’a dit au début, pouvait revenir au camp adverse.

Score final : 84 – 79

MVP 1 : Julien Bastien

MVP 2 : Nicolas Sturam 

MVP 3 : Carlo Difrancesco 

 

– Pour les rencontres de 20h30, sur le terrain n°1, les Youngboyz et la Run&Fun s’affrontaient pour obtenir leur première victoire de la Summer League. Le compteur de victoire des équipes étant bloqué à zero jusque-là, chacune d’elle était décidé à jouer le coup à fond pour le débloquer.

La partie était équilibrée, chacun jouant sur ses forces, les Youngboyz allumait à 3pts et la Run&Fun jouait plus sur sa taille et son physique.

La fin de match fût très serrée et la Run&Fun gagne de justesse et remporte ainsi sa toute première victoire de la Summer league.

Score final : 70 – 71

MVP 1 : Quentin Devits

MVP 2 : Charly Navez

MVP 3 : Mathieu Mirabelle

 

– L’autre rencontre opposait les Black Diamond à la Boomshakalaka.

Le match aurait sans doute été plus équilibré si les Black Diamond avait plus que 5.

Car même s’ils nous ont habitués à les voir jouer et gagner des matchs à 6 ou 7 joueurs, le niveau cette année est beaucoup plus élevé et en face c’est solide.

La première mi-temps était plutôt équilibrée, la Boomshakalaka trouvait le chemin du panier malgré la zone jouée par les Black D, grâce à une bonne circulation de balle et une bonne fixation post-up de Abibo.
Les Black D, fidèles à eux-mêmes, jouaient agressifs en défense pour partir en rapidement en contre-attaque, malgré leur effectif réduit.

En deuxième mi-temps, un coup d’accélération des Boomshakalaka leur ont permis de prendre rapidement plusieurs points d’avance. Ce qui rendait les choses très compliqués pour la Black D qui n’a jamais pu revenir au score.
Le reste du match était une formalité pour la Boomshakalaka dont l’un des joueurs a posterizé l’un des capitaines des Black D en contre-attaque.

 

Score final : 110 – 89

MVP 1 : Ben Vandersteen

MVP 2 : Axel Bizet

MVP 3 : Adrien Kaminski